Suivre le fil

Après la tonte, la transformation de nos toisons sera confiée aux meilleurs façonniers. Les différentes étapes sont le lavage, le cardage, le peignage, le filage, la teinture et le tissage.

Le lavage

débarrasse les toisons du suint et autres impuretés. Le mohair, très peu chargé, a un excellent rendement : c'est à dire avec 1 kg de mohair brut on obtient 800 gr de fibres propres.

Le cardage


Cardage du mohair

Le cardage cette opération permet d'homogénéiser le mohair en démêlant les fibres. Il prend la forme d'un voile parfaitement homogène à l'oeil, mais avec des fibres dans tous les sens, si on regarde de plus prés.

La mise en ruban


Peignage du mohair

La mise en ruban ou peignage consiste à mettre les fibres parrallèles entre elle, à éliminer celles inférieures à 4 cm et à les rassembler sous forme de ruban appelé ruban peigné.

Le filage


Filage du mohair

Le filage : étire et tord le ruban pour constituer un fil. Pendant cette phase le fil est gratté mécaniquement pour obtenir un effet bouclette. Le mohair ainsi traité garde tout son gonflant et sa légèreté tout en étant très solide.

La teinture

Pour garder plus de gonflant à nos fils, ils sont mis en écheveaux pour subir une étape importante : la teinture. Les colorants utilisés sont choisis pour leur tenue maximale à la lumière et leur brillance. Les écheveaux sont immergés dans des grands bacs puis chauffés très doucement jusqu'à ébullition. Quand la teinture est suffisamment fixée sur la matière, la température est diminuée tout aussi doucement puis les écheveaux sont rincés et séchés.

Le tissage


Le tissage du mohair



Le tissage

est l'ultime étape pour une partie de notre mohair. Il est pratiqué sur des métiers de très grande largeur (3 mètres), ces métiers confectionnent des couvertures, plaids, écharpes, étoles de couleurs unies mais aussi écossaises.


• Le mohair une fibre naturelle unique •

Issu de la toison de la chèvre angora, le mohair est réputé comme l'une des fibres naturelles les plus luxueuses au monde.
Son lustre, son brillant et son toucher permettent d'obtenir des couleurs chatoyantes et durables.
Eleveurs passionnés, nous nous sommes fédérés et avons fondé notre association de transformation.
Tous nos produits sont identifiés par le signe de qualité représenté par
ce label Mohair Des Fermes De France.
Cette marque aux normes exigeantes est votre garantie d'une qualité irréprochable.
Nous prenons l'engagement :
• d'utiliser exclusivement pour nos articles le mohair issu de nos élevages
• d'élever nos chèvres angora dans le respect du bien être animal
• de confier la transformation de nos toisons aux meilleurs façonniers français et italiens
• d'utiliser pour nos teintures des colorants respectant toutes les normes européennes (Oeko-tex, CE Reach)
• de travailler dans le respect de tous nos partenaires.

• La soie : de l'origine à nos fils •

L'histoire de la soie semble débuter entre 3000 et 2000 ans avant J-C. (le plus vieux fragment de soie découvert en Chine datant de 2570 avant J-C. Elle se serait poursuivie ensuite avec trois millénaires durant lesquels la Chine aurait fait commerce de ce tissu précieux sans jamais en transmettre le secret. L'art de fabriquer la soie se serait ensuite progressivement transmis aux autres civilisations par le biais d'espions de tous genre (moines, princesses...) aux pillards et aux marchands.
Caractéristique : La soie étant une matière naturelle, il est possible de suivre un parcours éco-responsable durant toutes les étapes de production.
Qualité : il en existe un très large panel ; pour filer avec notre mohair c'est la soie Mulberry qui est utilisée.
La soie Mulberry est renomée pour sa très grande qualité et filée à partir des cocons de larve de vers à soie élevés en captivité.
La nourriture de ces cocons est la mûre blanche et c'est cette alimentation qui donne la couleur naturelle blanche ou blanc cassé.
Les conditions d'élevages permettent aux larves de filer des fils de soie ronds, lisses, légers et de couleur uniforme.
Les fibres de soie de mûrier sont également réputées être plus fermes, résistantes et durables que les fibres d'acier du même diamètre.
Ongetta : entreprise basée en Italie, importatrice de soie, qui a à coeur de ne pas avoir d'impact négatif sur l'écosystème. La plus grande attention est accordée au traitement de la soie, ce qui permet au produit de garder toutes ses caractéristiques inchangées.
Engagés dans la recherche et le développement d'une chaîne de production suivie et durable dans le but d'améliorer son process de fabrication, Greenpeace Detox Engagement s'est engagé à éliminer huit des onze groupes de substances chimiques reconnus comme polluants et dangereux. Son objectif est d'atteindre l'élimination des 11 groupes en 2020.
Global Organic Textile Standard (GOTS) : la première norme mondiale de traitement textile pour les fibres biologiques incluant :
• des critères écologiques : évaluation de tous les intrants chimiques qui doivent répondre aux exigeances de base en matière de toxicité et de biodégradabilité;
• des critères sociaux : tous les tranformateurs et fabricants doivent répondre à des critères basés sur les normes clés de l'Organisation Internationale du Travail (OIT);
Standard 100 by Oeko-Tex : soie conforme aux exigences de la législation REACH et à la réglementation relative à la teneur totale en plomb dans les produits pour enfants.
Global Recycle Standard (GRS) : met en avant les pratiques durables dans la chaîne de valeur du textile afin de créer des changements matériels, de restaurer l'environnement et d'améliorer la vie dans le monde entier. Il garantit :
• le contenu recyclé des produits
• le plein respect des exigences sociales et environnementales et l'utilisation de produits chimiques moins dangereux dans les processus de production.