La ferme

• Notre histoire

Depuis toujours nous avons la fibre...
Nous élevons des chèvres angora depuis 30 ans. Notre origine de tondeurs, spécialiste de la laine de moutons - Denis a été deux fois champion de France de tonte - nous a permis de parcourir le monde : Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud, pour parfaire notre connaissance dans la production de cette fibre noble : le mohair. Nous sommes installés dans le Sud-Ouest de la France, sur une ferme girondine de la commune d'Aillas plus précisément où nous élevons 150 chèvres angora d'origine d'Afrique du Sud et du Texas.

Ferme de production de laine mohair
Ferme de production de mohair Ferme de production de laine mohair

• L'animal

Originaire de la province d'Ankara en Turquie, d'où elle a héritée son nom, la chèvre Angora s'est aclimatée maintenant dans le monde entier. Des traces encore plus anciennes nous laissent penser qu'elle serait descendue de l'Himalaya où demeure sa cousine la chèvre Cachemire. Elle préfère les terrains secs, ne craint ni le froid, ni la chaleur, préservée par la qualité isolante de sa toison. On l'élève uniquement pour sa fibre ondulée et lustrée : le mohair , car la belle n'est pas laitière. Mais si nous devons nous passer de fromages, elle nous offre en revanche une blanche et soyeuse houppelande bouclée, fine et douce comme la soie. Revêtir cette matière précieuse et rare : c'est se sentir exceptionnel !

• La tonte

La tonte est une opération délicate pour l'homme et stressante pour l'animal. Huit à dix minutes seront nécessaires pour tondre une chèvre angora de souche texane (5 à 6 minutes pour une chèvre d'origine d'Afrique du Sud), pendant lesquelles l'animal sera tourné dans différentes positions de manière à ce qu'il soit correctement contenu et qu'il ne bouge pas. On applique une méthode néozélandaise qui a été étudiée dans un but d'éfficacité mais aussi de confort pour l'animal car ce dernier n'est pas attaché. Ainsi entre les mains expertes du tondeur, l'animal se sentira en confiance.

Ferme de production de mohair

La génétique permet d'atteindre des poids de toison de l'ordre de 5 à 6 kg par chèvre et par an. D'où la nécessité d'une tonte tous les six mois en février-mars et Août-septembre. On utilise du matériel électrique et un peigne adapté afin d'éviter les blessures. Lors de la tonte de printemps, le choix le plus approprié est un peigne à sabot qui laisse davantage de mohair sur l'animal et ainsi le protègera de certaines matinées fraîches de février. Une démonstration de tonte est au programme de notre Marché à la Ferme du mois d'octobre.

Ferme de production de mohair
Ferme de production de mohair

• Le tri

Un tri rigoureux est pratiqué suite à la tonte. Différentes fibres sont alors séparées pour permettre la préparation de produits d'habillement ou de literie. On évalue à l'oeil et au toucher le micronnage des mèches. Après prélèvements d'échantillons et analyses en laboratoire qui confirmeront notre sélection, la transformation pourra débutée. Tous nos soins seront centrés vers la préparation de cette toison exceptionnelle afin de mettre en valeur ses qualités naturelles.